La gremolata, du bonheur au congélateur!

Nouveau menu de produits congelés
24 février 2021
Les scones – Dessert vedette chez À Plats Ventes pour l’été!
29 avril 2021

Cette semaine j’ai cuisiné des Osso bucco de porc à la Milanaise. Traditionnellement, ce repas est servi avec de la gremolata. Connaissez-vous ce petit condiment qui apporte une saveur incroyable aux repas?

La gremolata trouve son origine en Italie et est utilisée de façon courante avec l’osso bucco de veau ou de porc. Cette persillade peut vraiment être utilisée partout! Elle parfume à merveille les pâtes fraiches, les viandes blanches et poissons. Vous pouvez faire quelques variantes de la recette suivante en remplaçant une partie du persil par de l’aneth ou de l’estragon frais. Ces variantes sont surtout excellentes avec les poissons blancs.

Lors de l’enregistrement de l’épisode de cette semaine du Jo chef entrepreneur podcast, j’ai parlé de mélanger une partie de gremolata sans ail avec de l’alcool blanc comme du gin. Je vais tenter l’expérience dans les prochaines semaines et je vous reviendrai avec le résultat.

Voici ma recette de gremolata. La façon la plus traditionnelle de la faire:

Ingrédients

  • 250 ml non tassé de persil frisé ou italien en petit bouquet
  • 1 gousse d’ail
  • 1 zeste de citron
  • 1 zeste d’orange
  • Sel et poivre du moulin

Instructions

  1. Laver le persil, le citron et l’orange. Bien essorer le persil.
  2. Hacher finement le persil
  3. Zester l’orange et le citron
  4. Hacher finement l’ail
  5. Mélanger le tout et assaisonner légèrement de sel et de poivre du moulin
  6. Fermer les yeux et prendre une grande inspiration… Ça sent le bonheur.

Cette recette se congèle très bien et je vous conseille fortement de le faire. Lors de longue journée pluvieuse, ce mélange est parfait pour ramener la joie dans le cœur. 😀 Ça sent le ciel. Enfin, je vous conseille aussi d’oser avec cette recette. J’ai déjà préparé une salade Waldorf avec des pommes vertes, du céleri rave quelques feuilles de laitue, du bacon et de la gremolata. C’était divin!

Laisser un commentaire